Duo - HARPERC -

Unique en son genre, le Duo - HARPERC - est né de la rencontre de la harpiste française Virginie Tarrête et du percussioniste hongrois László Hudacsek autour du projet de Georges Aperghis de réécrire son Tryptique pour harpe et percussion.


Tous les deux passionnés par la recherche de nouvelles sonorités et par la collaboration avec les compositeurs d’aujourd’hui, ils ont mis en commun leur expérience de la création musicale contemporaine pour développer un nouveau répertoire pour la formation totalement innovante que constitue ce duo.

Leur travail s’articule autour de plusieurs axes:
-la réactualisation des œuvres fondatrices du répertoire contemporain (Georges Aperghis, Mauricio Kagel, Karlheinz Stockhausen)
-la commande de nouvelles pièces à des compositeurs d’aujourd’hui (John Aylward, Aaron N. Holloway, Nicolaus A. Huber, Hilda Paredes)
-la collaboration avec d’autres artistes (plasticiens, comédiens…)
-la transcription de pièces connues dans une instrumentation inédite

Le Duo - HARPERC - se propose aussi de toucher de nouveaux publics par le biais de concerts commentés notamment à l’intention des plus jeunes, et de partager son expérience lors de master-class dans les conservatoires avec les musiciens de demain.


SUGGESTION DE PROGRAMMES:

Portrait Karlheinz Stockhausen
V IBRA-ELUFA pour vibraphone solo 7’30’’
TIERKREIS /ZODIAQUE/ (pour harpe et percussion) 20’
STRAHLEN /RAYONS/ (pour vibraphone solo et électronique) 35’

 

Théâtre musical
Georges Aperghis: Tryptique (Coup de foudre/Compagnie/Fidélité) pour harpe, percussion et électronique 45’
Murray Schafer: The Crown of Ariadne (pour 1 harpiste jouant de la percussion et bande) 20´
Mauricio Kagel: L’Art Bruit (Solo pour deux) 35’

 

« En terre hellénique » El Greco
Iannis Xenakis: Rebonds ou Psappha (pour percussion solo) 12´
Georges Aperghis: Tryptique (pour harpe, percussion et électronique) 45´
Murray Schafer: The Crown of Ariadne (pour 1 harpiste jouant de la percussion et bande) 20´
Nicolaus A. Huber: Hímeros (pour harpe, percussion et électronique) 15´

 

« Impressions au fil de l'eau »
Daniel Ciampolini: "Théâtre d'Eau"
Claude Debussy: En Bateau / La fille aux cheveux de lin / Rêverie
Gabriel Fauré: Après un rêve / Berceuse / Dolly / Sicilienne
Jules Massenet: Méditation de Thaïs
Maurice Ravel: Pavane pour une infante défunte / Pièce en forme de habanera
Camille Saint-Saëns: Le Cygne
Eric Satie: Gymnopédies / Trois Gnossiennes
Karlheinz Stockhausen: Zodiaque
Ce programme peut être accompagné de la projection d’images (Monet) et/ou de la récitation de poèmes (Mallarme).

 

HARPE SOLO
M.André, "Un-fini I" pour 1 harpiste jouant du tam-tam et de la grosse caisse
G.Aperghis, "Fidélité"
A.Bancquart, "Ma manière de chat"
L.Berio, "Sequenza II"
J.Cage, "In a landscape"
E.Carter, "Bariolage"
H.Holliger, "Sequenzen über Johannes I,32"
F.Lévy, "Les deux ampoules d'un sablier peu à peu se comprennent"
M.Schafer, "The crown of Ariadne" pour 1 harpiste jouant de la percussion et bande
S.Sciarrino, " L'Addio a Trachis"
F.Tanada, "Mysterious morning"

PERCUSSION SOLO
Sylvano Bussotti - Coeur pour Batteur (10´)
John Cage - Child of tree (8´ 5´)
Peter Eötvös - Psalm 151 – in memoriam Frank Zappa (20´)
Brian Ferneyhough - Bone Alphabet for Solo Percussion (19´)
Toshio Hosokawa - Sen VI. (10´)
Nicolaus A Huber - Clash Music (1988) (5´)
Helmut Lachenmann - Interieur 1 für einen Schlagzeuger (11´)
Younghi Pagh-Paan - Ta-Ryong IV für Schlagzeug (7´)
Kaija Saariaho - Six Japanese Gardens (15´)
Giachinto Scelsi - Ko Tha (percussion) (14´) / CKCKC (percussion) (5´)
Karlheinz Stockhausen - ZYKLUS für einen Schlagzeuger (1959) (15´) / NASENFLÜGELTANZ (1983) (8´) /  KOMET für einen Schlagzeuger, Tonband und Klangregisseur (1994/99) (15´) /  STRAHLEN für einen Schlagzeuger und 10-Kanalige Tonaufnahme
(2002) (35´)
Kevin Volans - She who sleeps with a small blanket (15´) / Asanga for solo Percussion (7´)
James Wood - ***Shrine of Stored Incense for Solo Percussionist (10´) /  Rogosanti for Percussion solo (10´)
Iannis Xenakis - Psappha (11´) / Rebonds pour percussion solo (12´)

SNARE DRUM:
Dan Heslink - Theme and Variations (10´)
Nicolaus A. Huber - Dasselbe ist nicht Dasselbe (10´)

TIMPANI:
Eötvös Peter - Thunder for Timpani (5´)
Elliot Carter - 8 Pieces for Timpani (ca. 25´)

MARIMBA:
Minoru Miki - Time for Marimba (10´)
Toshimitsu Tanaka - Two Movements for Marimba (10´)
Jacob Druckman - Reflektions on the Nature of Water (19´)

VIBRAPHON:
Franco Donatoni - Omar, Due Pezzi per Vibrafono (15´)
Philippe Manoury - Solo de Vibraphone (6´)
Karlheinz Stockhausen: VIBRA-ELUFA (7´30)

 

Looping on the Ghost Train of Time (pour percussion et multimedia)
1) Iannis Xenakis: OKHO pour trois djembés et une peau africaine de grande taille (1989) (14´)
2) Steve Reich: MUSIC FOR PIECES OF WOOD (1973) (13´)
3a) Karlheinz Stockhausen: ZYKLUS für einen Schlagzeuger (1958) (14´)
3b) Karlheinz Stockhausen: VIBRA-ELUFA für Vibraphon (7´30)
4) Javier Alvarez: TEMAZCAL (1984) (8´) (for Maracas and tape // 4-channels)
5 Malika Kishino: LEBENSFUNKE (2007) für Grosse Trommel und Ton-Bande (10´)
6) Steve Reich: PIANO PHASE (1980) (10´)
7) Charles Boone: SHUNT for 3 drummers (1978) (6´)
8) Charles Boone: RASPBERRIES pour percussion (1973) (6´)
9) Thierry De Mey: MUSIQUE DE TABLE (1993) (10´)
10) Laszlo Hudacsek: HOMAGE to Reich (6´)
(video version: Laszlo Hudacsek 2004-08 / ZKM)

 

Virginie TARRÊTE

Après des études au Conservatoire National Supérieur de Musique de Paris où elle obtient un 1er Prix de harpe dans la classe de Marie-Claire Jamet et un 1er Prix de musique de chambre, elle effectue un cursus de perfectionnement avec Ursula Holliger à la Staatliche Hochschule für Musik de Freiburg im Breisgau.
Son répertoire s’étend de la musique ancienne à la musique contemporaine. Elle est régulièrement invitée à se produire dans de nombreux festivals internationaux.

Soliste du Klangforum de Vienne, Virginie Tarrête consacre une part importante de son activité d’interprète à la création. Elle a notamment enregistré la musique de Mark André, Franck Bedrossian, Luciano Berio, Brian Ferneyhough, Helmut Lachenmann, François Paris, Wolfgang Rihm, Wolfram Schurig, Charles Wuorinen. Elle a été amenée à jouer sous la direction de chefs tels que Pierre Boulez, Sylvain Cambreling, Emilio Pomarico.
Egalement intéressée par l’interprétation du répertoire ancien sur instruments d’époque, Virginie Tarrête a fondé le duo Sébastien Erard avec le pianofortiste Alain Roudier, avec lequel elle interprète le répertoire du XVIIIème et du XIXème siècle.

Elle se produit aussi régulièrement avec l’ Orchestre Révolutionnaire et Romantique sous la direction de John Elliot Gardiner.
Elle est professeur de harpe au Conservatoire à Rayonnement Régional de Dijon depuis 2008.
 

László HUDACSEK

Le percussioniste László Hudacsek est né en 1967 en Hongrie et vit en Allemagne à Karlsruhe depuis 1993.
Il a joué en soliste avec l' Orchestre Symphonique de Berlin, l' Orchestre Bruckner de Linz, l' Ensemble Resonanz de Hamburg, l' Orchestre Symphonique de la Radio Slovaque, l' Orchestre de Chambre de Stuttgart sous la direction de James Conlon, Heinz Holliger, Péter Eötvös, Mauricio Kagel, Roland Kluttig, Zsolt Nagy, Karlheinz Stockhausen.

 

Il a obtenu son Diplôme de Concert avec la plus haute distinction en 1999 à la Staatliche Hochschule für Musik de Karlsruhe; il a étudié successivement la percussion à Debrecen avec József Vrana puis à Karlsruhe avec Isao Nakamura, ainsi qu' avec Péter Eötvös au sein de son ensemble pour la musique contemporaine.
 

De 1990 à 93, il a occupé le poste de percussioniste à l' Orchestre Symphonique de Pécs.
De 1994 à 2000, il a été l'assistant et le partenaire musical d' Isao Nakamura.

Il a joué avec de nombreux orchestres et ensembles, dont l' Orchestre de la Radio de Saarland, l' Ensemble Modern (Frankfurt), l' Ensemble Recherche (Freiburg), l' Ensemble Musikfabrik (Cologne), l' Ensemble Cologne, l' Ensemble Stockhausen, les Israeli Contemporary Players, le Klangforum Wien.

 

László Hudacsek a reçu les plus hautes récompenses de diverses compétitions et fondations, dont en 1994/96/98- les cours d'été de Darmstadt; en 1995-97- pour le projet "percussion, électronique et nouveaux médias", la bourse d'étude du Baden-Württemberg; en 1996- il a remporté le 13ème concours japonais pour vents et percussion à Tokyo; et en 2003- il a été invité comme artiste en résidence au ZKM de Karlsruhe pour la réalisation de la pièce pour vibraphone solo "STRAHLEN / RAYONS" de Karlheinz Stockhausen.


Il a été invité comme interprète par différents festivals musicaux, dont les "Berliner Festwochen", la "Musik Biennale" et "März Musik" (Berlin), "Ars Musica" (Bruxelles), le Festival "Eclat" (Stuttgart), le Festival Melos-Ethos (Bratislava),  la "Musik Triennale" (Cologne), "Ars Electronica" (Linz), le "Printemps de Prague", Schleswig-Holstein, la Tel Aviv Biennale, "Warsaw Autumn", "Wien Modern" (Vienne).

Il s'est produit dans des salles de concert prestigieuses à travers l'Europe, l'Amérique et l'Asie, parmi lesquelles le Concertgebouw (Amsterdam), le "Konzerthaus" ainsi que la salle de concert de musique de chambre de la "Philharmonie" (Berlin), le Philharmonic Concert Hall et la WDR (Cologne), Victoria Hall (Geneva), le I.C.A. (Londres), l'Auditorium Messiaen à Radio France (Paris), le Spanish Hall (Prague), le Mozarteum (Salzburg), la "Liederhalle" (Stuttgart), le "Konzerthaus"(Vienne), le Music Centre (Jerusalem), le "Museum of Art"(Tel Aviv), la Sala Cecilia Meirelles (Rio de Janeiro), le Bario Hall (Tokyo), le Alti Hall (Kyoto).


Il a fait de nombreuses créations, dont Births pour percussion solo et ensemble de Valerio Sannicandro (Cours d'été de Darmstadt), Mitschnitt de Jörg Mainka à la SDR à Karlsruhe, L ' Art Bruit de Mauricio Kagel comme assistant d' Isao Nakamura au Philharmonic Concert Hall de Cologne, Andere Räume de Robert HP Platz à la WDR à Cologne, Séraphin-Sphäre de Wolfgang Rihm avec l' Ensemble Recherche à la Philharmonie de Bruxelles, Rashomon de Shida Shoko à la Radio allemande de l'Institut culturel japonais à Cologne, STRAHLEN / RAYONS (pour vibraphone solo et électronique) de Karlheinz Stockhausen au ZKM à Karlsruhe.